Tag: Macie

Linvestissement du gouvernement dans le service 211 aide les familles à se

first_imgLes familles ont maintenant un point d’accès unique à plus de 3 000 programmes gouvernementaux, communautaires et sociaux offerts dans la province, et ce grâce à l’investissement du gouvernement dans le nouveau service d’information et d’aiguillage 211. Le 211 est entré en service aujourd’hui, 11 février. « Il y a des Néo-Écossais qui cherchent des renseignements sur des ressources pour les aider à s’occuper de leurs enfants, de leurs parents vieillissants et d’eux-mêmes. Le 211 peut les aider à trouver le bon service gouvernemental ou le bon programme communautaire quand ils en ont besoin, souligne le ministre de Services Nouvelle-Écosse et Relations avec les municipalités, John MacDonell, au nom du premier ministre Darrell Dexter. Grâce au service 211, le gouvernement respecte son engagement qui est d’améliorer la vie des familles. » Le député de Cape Breton Nova, Gordie Gosse, assistera mardi 12 février à une activité destinée à marquer l’inauguration du service 211 au Cap-Breton. Il parlera des avantages que le service présentera pour les gens qui vivent en milieu rural. En 2011, le gouvernement s’est engagé à verser 585 000 $ en financement de démarrage, et cet investissement ira en augmentant au cours des cinq prochaines années pour totaliser 945 000 $. Le service 211 diffère des autres services à numéros de téléphone semblables, puisqu’il met les Néo-Écossais en contact avec des services et des programmes gouvernementaux, communautaires et sociaux lorsqu’il ne s’agit pas d’une urgence. « Avec le lancement du 211, nous avons atteint un jalon important sur la voie qui relie les Néo-Écossais aux services sociaux et communautaires dont ils ont besoin et dès qu’ils en ont besoin, souligne Chuck Hartlen, président du conseil de 211 Nova Scotia et premier vice-président, Expérience client, chez Bell Aliant. Que ce soit en parlant à l’un de nos spécialistes en information très bien formés ou par le truchement du site Web, le 211 donne accès à la base de données la plus exhaustive de services sociaux et communautaires en Nouvelle-Écosse. « Il s’agit d’un excellent système coordonné qui épargnera du temps précieux aux organismes visés et, ce qui est le plus important dans tout cela, aux Néo-Écossais qui appelleront pour obtenir de l’aide. » Bien que le service 211 soit confidentiel, il sera très utile pour recueillir des données et aider le gouvernement et les planificateurs communautaires à déterminer les lacunes dans les services. « J’attendais ce moment depuis que j’ai commencé à travailler à Centraide, a ajouté Catherine Woodman, présidente et directrice générale de Centraide, Région d’Halifax. Nous avons plaidé en faveur du service 211 depuis 2002. Nous avons réuni des gens et des organismes de partout dans la province pour aider à concrétiser ce service. « À partir de maintenant, dit-elle, les Néo-Écossais n’ont pas à essayer de se démêler dans un réseau complexe de services et de fournisseurs de services pour obtenir l’aide qui est à leur disposition. L’aide est littéralement à portée de main. » Le service 211 est offert en anglais, en français et dans une variété d’autres langues, 24 heures par jour, sept jours par semaine, tous les jours de l’année. Les Néo-Écossais peuvent joindre le 211 par téléphone, par courriel à l’adresse [email protected] ou en ligne à l’adresse ns.211.ca .last_img read more

Wrongway M40 crash car had been in a collision five days earlier

The collision killed the Mondeo driver, a 32-year-old former army engineer from Stockport, ChesireCredit:INS Picture Desk/INX News Agency LTD The collision killed the Mondeo driver, a 32-year-old former army engineer from Stockport, Chesire Want the best of The Telegraph direct to your email and WhatsApp? Sign up to our free twice-daily  Front Page newsletter and new  audio briefings. Footage captured by other vehicles on the motorway showed cars swerving to avoid the Subaru and its caravan which were speeding down the motorway in the wrong direction.It is understood to have travelled the wrong way between junctions seven and six before the crash.Sonia Thomson, a witness to the event, said she was driving in the outside lane of the motorway when the realised the Subaru “was just heading towards me”.Miss Thomson, who works as cabin crew for British Airways, said that the car was “going so fast”,“it was almost past me in the blink of an eye”.“Someone must have been looking after me because 10-20 seconds later and that could have been me,” she added. It was the second triple fatal collision on the Thames Valley’s road in 48 hours as three special needs teachers were killed following a collision with a lorry on the M4 motorway.The death toll has reached 10 in just seven days with a series of collisions on the M40 and M4. A car which crashed into oncoming traffic leaving three people dead had been involved in a collision only five days earlier, police have revealed.The Subaru Forester was towing a caravan at 60mph when it hit a Ford Mondeo and a Ford Focus on the northbound carriageway of the M40 in Oxfordshire on Monday.The collision killed the Subaru driver and passenger, both in their 80s, and the Mondeo driver, who has been named as Stuart Richers, a 32-year-old former army engineer from Stockport, Chesire.It emerged today that the Subaru had been involved in another crash five days earlier in nearby High Wycombe, prompting a police watchdog investigation.Thames Valley Police made a mandatory referral to the Independent Office for Police Conduct in relation to the fatal collision “due to previous police contact”.A spokesman said: “On 10 October this year in High Wycombe, a report of a damage-only road traffic collision involving the Subaru Forester was made to the Force. The IOPC will now make a decision as to whether they will carry out an investigation.“The driver and a passenger of the Subaru, both aged in their eighties, died. They are yet to be formally identified at this time.” read more